concert-3

Grandson classique

Intégrale des duos pour piano et violoncelle de Félix Mendelssohn et de Fanny Hensel-Mendelssohn

Dimanche 12 janvier 2020 à 17 h, Château de Grandson

Une fratrie de génie: les duos pour piano & violoncelle

Félix Mendelssohn: Sonate n° 1 en Si bémol majeur / Romances sans paroles opus 109 / Albumblatt / Variations concertantes opus 17

Fanny Hensel – Mendelssohn: Fantasia en sol mineur / Capriccio en La bémol majeur

Félix Mendelssohn: Sonate n° 2 en Ré majeur

Esther Walker, piano

Joël Marosi, violoncelle

Né à Zurich, le violoncelliste Joël Marosi reçoit ses premières leçons auprès de Nancy Chumachenko, puis remporte de nombreux premiers prix, notamment au Concours Suisse de Musique pour la Jeunesse. Il étudie à l’Académie de Musique de Bâle avec Heinrich Schiff et au Conservatoire de Cologne avec Claus Kanngiesser, ainsi qu’à l’Académie Sibelius d’Helsinki avec Arto Noras. En 1991, il remporte le Premier Prix du Concours de la Venoge à Lausanne, puis le Prix « Weizacker » au Concours Mendelssohn à Berlin. Depuis 2005 tient le premier pupitre de l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Joël Marosi donne de nombreux concerts de musique de chambre avec notamment le Quatuor Skampa, Hansheinz Schneeberger, Ursula Holliger, Dimitri Ashkenazy, Patrick Demenga. Depuis 2010, Joël Marosi est membre des “4 Cellists” qui proposent des concerts en Asie.

Née à Zurich, la pianiste Esther Walker s’est formée au Conservatoire de Lausanne dans la classe de Brigitte Meyer et à la Musikhochschule de Bâle chez Walter Levin. Après plusieurs prix en Suisse, elle remporte une Première place au concours de musique de chambre Charles Hennen aux Pays-Bas, et un Premier Assoluto au concours de Borgaro. Puis au Concours international féminin de Berne, elle obtient le prix principal, et le prix de la meilleure interprétation d’une œuvre contemporaine. En musique de chambre elle rejoint des musiciens renommés, le baryton Gilles Cachemaille, les violoncellistes Joël Marosi et Peter Hörr, le violoniste Sergueï Ostrowsky.  En 2004, elle débute au Festival de Lucerne sous la direction de Claudio Abbado par une œuvre de Paul Hindemith. Depuis 2011, elle a réalisé l’enregistrement de l’intégrale de ses œuvres pour piano. Ce CD, salué de manière enthousiaste par la presse internationale, a été nommé « Critic’s choice 2018 » dans « l’American Record Guide ».

Avec le soutiens de :

loterie-romande