concert-1 – Alberto PIA & Quatuor à cordes Byron

Alberto Pià photo 2
groupe_byron
Grandson classique

Alberto PIA, guitare et le Quatuor à cordes Byron

Dimanche 5 novembre 2017 à 17 h, Temple de Grandson

Musiques de l’Europe méridionale


Dès sa création en 2006, le Quatuor Byron n’a eu cesse de renouveler répertoire et collaborations, comme ce concert au Temple de Grandson associant leur art à celui du guitariste Alberto Pià, se forgeant une image rayonnante et altruiste, une réputation d’excellence et de convivialité qui lui vaut d’être sollicité partout en Europe.

Alberto Pià, à la guitare, un musicien qu’il faut découvrir, si ne n’est déjà fait ; « tout est à sa place, très beau, très inspiré, sans effet virtuosité inutile ».      www.albertpia-classicalguitarist.net

Le Quatuor à cordes Byron est composé de Wendy GHYSEL et François JAMES, violons, Robin LEMMEL , alto et Coralie DEWARS, violoncelle.        www.quatuorbyron.com

Au programme :

Fernando SOR (1778-1839)

Deux études, en mi mineur et si mineur

Mauro GIULIANI (1781-1829)

Quintette avec guitare opus 65 en La majeur

Joaquin TURINA (1885-1949)

Quatuor n° 1 opus 4 en ré mineur « de la guitara »

Luigi BOCCHERINI (1743-1805)

Quintette avec guitare n° 4 « Fandango » G 448

Les quatre musiciens du Quatuor à cordes Byron se sont rencontrés sous l’impulsion de Gábor Takács-Nagy et obtiennent en 2010 un Master de quatuor à cordes à la Haute École de Musique de Genève. Depuis, le Quatuor a participé aux Masters classes de membres des Quatuors Berg, Hagen, Cleveland, Belcea, Artemis, d’Eberhard Feitz et de György Kurtag.

En 2009, le Quatuor Byron remporte le Prix du Public au Concours de Musique de chambre du Pour-Cent culturel Migros.

En 2011, le CD Chostakovitch paru sous le label Aparté/Harmonia Mundi a été salué par la critique internationale.

Né en Andorre, Alberto Pià Comella est admis en 1999 au Conservatoire de Lausanne, puis obtient son Diplôme de Concert à la Haute Ecole de Musique de Sion. Il parfait sa formation à l’Académie de musique Francisco Tàrraga de Pordenone en Italie, tout en suivant les masters classes de renommée internationale tels que David Russel, Roberto Aussel, Edoardo Catemario de la Sommerakademie de Salzbourg, et d’autres, dont Dagoberto Linhares.

Il est lauréat de concours internationaux, notamment Isole Borromee (Premier Prix) et Alice Bel Colle (Deuxième Prix) en Italie, Twents Gitaar Festival en Hollande. Alberto Pià compte comme partenaires le Quatuor Byron, les violonistes Birthe Blom et Jean-Baptiste Poyard, le flûtiste à bec Jan Van Hoecke et l’organiste Benjamin Righetti.

Fernando SOR (1778-1839): guitariste catalan, il rejoindra Paris, la guitare y jouissant d’une plus grande popularité qu’en Espagne. Soliste, compositeur et enseignant, sa méthode pour la guitare aidera grandement à affermir sa réputation.

Mauro GIULIANI (1781-1829): son style, virtuose et élaboré, est fortement inspiré par Rossini. Les mélodies riches, la qualité de son écriture lui ont permis de composer des oeuvres intenses exigeantes pour le guitariste. Le Quintette opus 65 fait partie des pièces majeures de sa composition.

Joaquin TURINA (1882-1949): né à Séville, ami de Manuel de Falla, il s’inspire de ses racines andalouses pour développer une oeuvre laissant une place de choix pour la guitare. Son quatuor dit de « la guitara » fut créé  en 1911 à la salle Pleyel à Paris et connaîtra un vif succès.

Luigi BOCCHERINI (1743-1805): compositeur et violoncelliste italien, il favorisa le développement du quintette à cordes comme nouveau genre musical. Il composa pour des formations jusque là inédites et contribua à l’essor de son instrument de prédilection, qu’il sut faire apprécier et imposer  en France vers 1770. La pièce choisie est tirée de deux quintettes à deux violoncelles, dont Boccherini a extrait les mouvements les plus pittoresques, dont le Fandango.